Le conseiller du président de la République en charge de la diplomatie Abdel Karim Al Harmi, a déclaré vendredi 10 Juillet, que la réunion du Conseil de sécurité nationale, tenue hier, n'a pas rendu de décisions, mais, a été une réunion de négociations, d’échange et pour informer le président des dernières nouvelles sécuritaires.
Quant à la déclaration du Président de la République sur la démolition du pays de l’intérieur, l’invité de l’émission de Houna Shems a assuré que « le discours du président porte sur tout ce qui déstabilise la Tunisie, à l’instar des appels à changer la situation actuelle alors qu’on a besoin de stabilité, pour attirer les investisseurs étrangers. »
Il a ajouté : « le Président de la République a mis en garde contre les appels à changer la situation actuelle et à la déstabiliser, que ce soit au niveau politique, économique ou sécuritaire »