Le président du bloc parlementaire Tahya Tounes Mustapha ben Ahmed a annoncé la possibilité d’une nouvelle motion de censure contre le président de l’ARP Rached Ghanouchi. « On est pour le retrait de confiance de Ghanouchi. »a-t-il ajouté.
Invité de La Matinale mercredi 5 aout, Ben Ahmed a assuré qu’il ne vise pas « la personnalité de Ghanouchi » et qu’il ne s’agit pas de « questions idéologiques ou politiques ».
« La gestion des plénières est un échec total. Ghanouchi est devenu un élément de tension et une entrave à la marche des plénières. »a-t-il expliqué.