Le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme Sofien Sliti a assuré, lundi que « les trois éléments terroristes, de l’attaque de Sousse, portaient l’emblème de Daech. »
Lors de son intervention dans Houna Shems, Sliti a indiqué que « ces éléments ne sont pas connus des unités spéciales et ne sont pas soumis à des mesures spéciales. »
Il a assuré par ailleurs, que 7 personnes en relation avec cette opération ont été arrêtées.