Le secrétaire général du mouvement démocratique Ahmed Nejib Chebbi a déclaré, lundi, que « le nouveau parti, qui comporte désormais le mouvement Amal et un groupe de Nidaa Tounes, vise à devenir une force de construction pour les prochaines élections de 2024, afin de changer le paysage politique et parlementaire dans le pays. »
Invité de Houna Shems, Chebbi a précisé que « ce nouveau parti veillera à rajeunir l’élite politique à travers une académie politique et un centre de rappel des politiques publiques dans tous les secteurs, afin d’éviter une déviation du processus pacifique. »
Il a ajouté que « le parti ambitionne de devenir une majorité, » assurant « qu’une alliance avec Ennahdha n’est pas nécessaire. »