Lors de son intervention dans La Matinale de Shems Fm, mardi 29 septembre, le porte-parole de la direction générale des prisons et de la rééducation (DGPR) Sofien Mezghich a assuré que le tueur de Rahma à Ain Zaghouen a été emprisonné en 2013, pour implication dans une affaire d'homicide volontaire et de vol.
Mezghich a ajouté qu’à la date du 12 juin 2014, le tribunal de première instance de Tunis a prononcé un non-lieu. Il a été libéré le même jour.
La même source a indiqué qu’à la date du 5 aout 2014, il a été emprisonné de nouveau, pour formation de gang en vu de cambriolage. Il a été libéré en 2018.