Le fils du quinquagénaire, décédé lors d’une opération de démolition de son kiosque à Sbeitla, Marouen Khachnaoui, a déclaré à La Matinale de Shems FM, que son frère aurait versé « un pot-de-vin de 2000dt pour le maire afin de pouvoir construire ce kiosque. »
D’autre part, le chauffeur de la pelle mécanique Chaouki Najlaoui a assuré que lors de cette opération de démolition, il a été accompagné de 5 agents municipaux, qui ont pour mission d’inspecter les lieux avant la démolition.
Notons que Shems FM a réussi à avoir le document relatif à la décision de démolition signé par le maire de Sbeitla Faicel Remili.