Une étude effectuée par le Centre de recherches, d'études, de documentation et d'information sur la femme (CREDIF) a révélé que « 49% des auteurs des violences numériques sont des jeunes », a déclaré, lundi, la directrice générale du CREDIF Najla Allani, dans La Matinale de Shems Fm.
Allani a annoncé que « cette catégorie est âgée entre 25 et 45 ans. »
Elle a indiqué, en outre, que « 89% des femmes sont victimes de violences numériques, mais 95% d’autres elles ne portent pas plainte. »