La présidente du Parti destourien Libre Abir Moussi a mis en garde contre le processus de vote relatif à la plénière sur le projet d'amendement du décret-loi n°116, prévue, demain mardi.
Lors de son intervention dans Houna Shems, Moussi a assuré que le vote en ligne ne garantit pas « la condition du vote personnel, et est contradictoire avec l’article 62 de la Constitution. »
Elle a ajouté que « avec ce processus, il est facile d’usurper l’identité d’un député et de voter à sa place. »
La députée a ajouté que « son bloc parlementaire a porté plainte contre cette décision, prise le 12 octobre par le bureau du parlement. »
Le tribunal devrait se prononcer aujourd’hui.