Le président de l’association de la sécurité routière Bilel Lounifi a déclaré, mardi, que « l’Etat n’a pas tenu sa promesse dans la prise en charge des blessés dans l’accident d’Amdoun. »
Il a ajouté que « certains blessés ne poursuivent pas leur traitement car ils n’arrivent pas à payer le coût du soin évalué à des millions de dinars. »