Invité de La Matinale de Shems Fm, mercredi 20 janvier, le sociologue Mohmaed Jouili a qualifié les émeutes nocturnes de « protestations. »
Le sociologue a expliqué que « ces protestations émanent d’un environnement attrayant aux protestations.

«C’est quelque chose de classique dans les quartiers populaires autour des grandes villes.» a-t-il assuré.

S’agissant des mineurs, Jouili a déclaré que dans ces quartiers, les jeunes doivent avoir un « CV Houmeni
« Il y a des conditions pour appartenir au quartier et de passer d’un enfant à adulte. C’est un rituel de passage nécessaire. » a-t-il indiqué. « Il faut alors affronter la police, se bagarrer ou dépasser les lignes rouges pour avoir ce CV Houmeni. »
Selon le sociologue, ces jeunes sont antisystèmes, « ils sont même contre le système des protestations classiques. »
« Car ils ont l’habitude d’agir dans des réseaux dont ils sont plus proches que le système. »a-t-il ajouté.