Le président du bloc parlementaire d’Ennahdha Imed Khermiri a considéré mercredi, que « la situation dans le pays est difficile en plus de l’absence du dialogue entre les trois présidences. »
Dans une déclaration à Shems Fm, Khemiri a ajouté que « cette situation nécessite un dialogue » indiquant qu’Ennahdha est ravi par « l’invitation du président de la République au président de l’ARP pour se rencontrer et dialoguer. »
Le député a révélé que « Rached Ghanouchi avait déjà envoyé une correspondance au président demandant une réunion entre les trois présidents. »
« Il faut mettre fin au dialogue des sourds. »a-t-il déclaré. « en attendant un dialogue national sans conditions ou Veto, et qui donne la priorité aux problèmes des Tunisiens. »