Le dirigeant au sein du mouvement Ennahdha Mohamed Goumani a assuré jeudi, que «la décision de limogeage du ministre de la Santé est une décision correcte mais tardive.»
Invité de Houna Shems, Goumani a déclaré que «le ministre limogé a commis plusieurs fautes, à l'instar de l’organisation des journées portes ouvertes pour la vaccination. »
Goumani lui impute aussi le retard de la réception des doses de vaccin en Tunisie, et la mauvaise gestion des dons reçus.
Il a nié catégoriquement par ailleurs, l’intention de nomination de Abdeltif Mekki à la place de Faouzi Mehdi.