L’ancien secrétaire général du Courant Démocrate Mohamed Abbou a annoncé lundi, son soutien aux décisions prises hier soir, par le président de la République Kais Saied.
Lors de son intervention dans Shems Fm, Abbou a ajouté: «l’activation de l'article 80 n’est pas un putsch.»
«Ce qui se passe aujourd’hui, c’est une bataille contre la corruption.» a-t-il indiqué, «certains dirigeants d’Ennahdha sont fortement impliqués dans la corruption et ont même créé des gangs dans l’Etat.»
Il a appelé par ailleurs, à les juger.