Le président du comité politique du mouvement Amal Ahmed Nejib Chebbi a condamné l’état d’exception annoncé par le président de la République Kais Saied le 25 juillet.
Invité de l’émission Win enti Win ahna, Chebbi a estimé que « le président a profité de la crise politique pour s’emparer du pouvoir et écarter le pouvoir législatif. »
Chebbi a qualifié le coup de force de Saied de « coup d’Etat » et le démarrage de « mesures aléatoires, qui vont approfondir la crise. »
Il a considéré que « la Tunisie est passée de l’illégitimité à l’accaparement du pouvoir et des menaces sur les libertés. »