L’ancien ambassadeur en Libye Mohamed Hssayri a estimé vendredi, que « le report du Sommet de la Francophonie revient aux différentes circonstances locales et francophones. »
Invité de La Matinale, Hssayri a énuméré aussi « les problèmes du Covid et les soucis de déplacement des 88 délégations. »
Comme il a estimé ce report revient à la situation générale que vivent la Tunisie et certains autres pays.
« Le report du Sommet de la Francophonie était une décision sage pour la Tunisie et pour l’Organisation de la Francophonie. »