Le président de la Fédération Nationale des Communes Tunisienne, Adnene Bouassida, a assuré jeudi que « plusieurs ouvriers de chantier ont été affectés à des municipalités depuis 2013. »
« Ils perçoivent leurs salaires sans travailler. »a-t-il ajouté lors de son intervention dans Studio Shems, jeudi.
Bouassida a indiqué que « ces derniers se trouvent surtout au sud-ouest et au sud. »