Moez Dabbabi, le président de la Ligue nationale pour la sécurité et la citoyenneté (LNSC), a insisté lundi 25 octobre, sur la nécessité de « réviser les recrutements effectués cette dernière décennie. »
Dabbabi a ajouté lundi, lors de son intervention dans Studio Shems, que « des recrutements exceptionnels ont été effectués pour des personnes dont les dossiers judiciaires ne leur permettent pas l’adhésion à la fonction publique. »
« On y trouvera sûrement des parties puissantes dans les étabissments ou dans les partis politiques qui sont impliqués dans cette affaire. »a-t-il indiqué.