Le professeur de droit public et représentant de l'association tunisienne de la défense des libertés individuelles, Wahid Ferchichi, a déclaré que « si le président de la République Kais Saied veut recourir au référendum électronique, il doit changer les lois. »
Lors de son intervention dans La Matinale de Shems Fm, vendredi, Ferchichi a ajouté que « les référendums électroniques ne sont pas inclus dans les lois tunisiennes. »
Il a ajouté que « le référendum se tient par l’Instance Indépendante des Elections (ISIE), et en cas de référendum électronique, le président doit publier un décret pour amender la loi électorale. »