L’ancien membre de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) Sami ben Slama a déclaré mardi dans La Matinale de Shems, que « la justice est actuellement plus corrompue qu’aux époques de Bourguiba et Ben Ali. »
Il a par ailleurs, qualifié le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) de « nul » et a appelé ses membres à la démission.
Ben Slama a assuré en outre, que « les membres du CSM ont été désignés par Ennahdha pour contrôler le pouvoir judiciaire. »