Le vice-président du parti Socialiste Destourien Mehdi Hmaoui a assuré mardi, que « le pays s’est détérioré à cause des répercussions des 10 dernières années. »
Invité de Studio Shems mardi, Hmaoui a déclaré que « le processus du 25 juillet était nécessaire, et que le retour à l’avant 25 juillet est impossible. »
Il a ajouté que « le parti a changé son avis et ne supporte plus le président Kais Saied, » expliquant que cette décision a été prise parce que « Saied prend ses décisions seul et accuse tous les partis politiques et tous les députés de corruption. »
Hmaoui a indiqué en outre, que « les discours du président regorgent de menaces, » et l’a appelé à « clarifier sa vision et à annoncer une feuille de route. »