Le secrétaire général du mouvement Tunisie en avant, Abid Briki a assuré mercredi qu’il a contacté le président d la République par téléphone, et ce « suite au rassemblement organisé au Bardo organisé par Citoyens contre le renversement, qui a été accompagné par d’énormes insultes. »
Lors de son intervention dans La Matinale, Briki a nié avoir discuté avec Kais Saied « des mesures qu’il va annoncer le 17 décembre. »