Le président de la Fédération tunisienne des organismes agricoles et de la pêche Chekib Triki a déclaré que « l’ancien ministre Mohamed ben Salem et l’ancien ministre de l’Intérieur Ali Laarayedh, ainsi que l’ancien ministre de la justice Nourerdine Bhiri ont participé à la séquestration et le viol de l’Union des agriculteurs (UTAP). »
Lors de sa présence dans Studio Shems, lundi, Triki a ajouté que « après le 14 janvier, les subventions consacrées à l’UTAP ont été suspendues, et avec la Troïka au pouvoir, cette suspension a été maintenue afin de faire pression sur l’organisation et changer ses membres. »
« Ils n’ont pas réussi à séquestrer l’Union générale Tunisienne du travail (UGTT) et l’Union de l’Industrie du commerce et de l’Artisanat (UTICA), ils ont alors arraché l’UTAP pour sa représentativité massive dans les régions. »a-t-il indiqué.