Le professeur en droit et ancien ministre de la Justice, Sadok Chaabane a assuré que « la Tunisie est arrivée à une phase trés dangereuse. »
« Le processus du président Kais Saied se dirige vers une impasse et un blocage. »a-t-il ajouté.
Invité de Studio Shems, vendredi, Chaabane a assuré que « le refus du dialogue par certaines organisations intensifie la crise du pays. » Il a appelé par ailleurs, le président à « tenir compte de l’intérêt de la Tunisie et de rapprocher les gens et les avis divergents. »