Le président du parti Afek Tounes Fadhel Abdelkefi a déclaré que « le boycott du référendum n’a aucun sens. »
Il a appelé les partis politiques à y participer et à voter par un « non ».
Invité de La Matinale de Shems Fm, lundi, Abdelkefi a ajouté que « la désapprobation de la nouvelle Constitution ne signifie pas le retour au système du 24 juillet, ni le retour de Rached Ghanouchi et le parlement. »
Il a appelé par ailleurs, le président de la République à démissionner et à tenir des élections législatives et présidentielles anticipées en cas où la nouvelle Constitution ne passe pas.