Le magistrat Afif Jaidi a déclaré mardi 16 août, que « les magistrats suspendus n’avaient pas de dossiers de corruption bien clairs mais ils ont été punis car ils sont indépendants. »
Invité de Studio Shems, Jaidi a ajouté qu’« en revenant au discours du président du 1er juin, on se rend compte qu’il avait dit que certains magistrats ont refusé de collaborer avec la police et d’appliquer les ordres sécurités, comme il avait dit que des magistrats ont été complice avec des terroristes car ils n’avaient pas pris de décisions d’interdiction de voyage.»