La famille de l’activiste Houssem Saidi retrouvé mort en Algérie, jeudi 16 juillet 2015, a démenti au micro de Shems FM, les déclarations du porte-parole du ministère des Affaires Etrangères, Mokhtar Chaouchi, concernant les troubles psychologiques dont il souffrait le défunt.
Dans une de déclaration à Shems FM, le cousin de l’activiste, Mohamed Amine Hajjem a assuré que Houssem Saidi se porte bien, et qu’il ne souffre pas de problème psychologique. Il a ajouté aussi que le père du défunt est anéanti et n’a pas donné ce genre de déclaration.
Toujours selon son cousin, Houssem Saidi a quitté l’Algérie pour fuir, le 8 juin dernier, après avoir reçu des menaces de mort.
 
Mohamed Amine Hajjem