Le ministère de l’Intérieur a publié, tout à l’heure, un communiqué concernant l’opération terroriste qui a pris pour cible une patrouille de la Garde nationale dans la région de Bouchebka, gouvernorat de Kasserine.
Dans son communiqué, le MI a affirmé les faits et a indiqué que l’attaque a pris pour cible une patrouille des unités des frontières terrestres relevant à la Garde nationale.

L'attaque a eu lieu au niveau de la région du Senek, sur le chemin du retour, où un groupe terroriste composé de plus de 15 membres a ouvert le feu envers la patrouille sécuritaire. Deux officiers et un agent de la Garde nationale étaient à bord du véhicule administratif.
Toujours selon le MI, les agents sécuritaires ont été extrêmement réactifs et ont riposté aux tirs de feu des terroristes, la voiture ayant été incendiée suite à cette avalanche de tirs de feu.
Les terroristes ont par la suite pris la fuite et se sont retranchés au mont Châambi.