Dans le cadre du suivi de l’affaire de l’assassinat de l’ingénieur Mohamed Zouari, le correspondant de Shems FM à Sfax est parvenu à avoir une information exclusive selon laquelle les enregistrements des caméras de surveillance situées à proximité de la scène du crime auraient été truqués.


La même source a précisé que le système de surveillance a été infiltré pour truquer les enregistrements. Au lieu de trouver les enregistrements montrant les détails du crime, d’autres vidéos et images ont été trouvées montrant un endroit et une heure qui ne correspondant pas à l’heure à laquelle a eu lieu l’assassinat.


Notre source a certifié que les personnes qui ont truqué les enregistrements ont dotés d’un important degré de technicité et de professionnalisme qui lui ont permis d’infiltrer le système de surveillance.