Le PDG de TUNISAIR a annoncé lors de son passage à Nessma TV que depuis sa prise de fonction, il a découvert que la plupart des bagagistes avait des antécédents judiciaires et ont été condamnés par la justice.

« Lorsqu’il y a eu recrudescence des vols de bagages, j’ai lancé des investigations sur les noms des bagagistes pour découvrir que la plupart avaient des antécédents  judiciaires », a déclaré Elyes Mankbi. Suite à cette découverte, le PDG de la compagnie nationale assure qu’il a retiré ces individus de la fonction de bagagiste.

Concernant la situation actuelle et la constatation du retour des vols des bagages des voyageurs, Elyes Mankbi, assure que TUNISAIR a été obligée de faire appel à des sous-traitants. Ces derniers embaucheraient des repris de justice « à chaque fois, nous intervenons pour éloigner ces gangs de vol des bagages ».

Le PDG de TUNISAIR révèle aussi qu’ils ont fait appel à l’armée pour mettre à leur disposition 200 bagagistes sauf que ce projet n’a pas abouti. Il ajoute que des bandes criminelles organisées se sont spécialisées dans le vol des bagages.