L’avocat Abdessatar Massoudi a révélé que le président Beji Caied Essebsi avait été visé par un assassinat à la voiture piégée, alors qu’il était encore président du mouvement Nidaa Tounes, à l’époque du gouvernement Mehdi Jomâa.


Dans une déclaration à Shems FM Abdessatar Massoudi a raconté qu’il avait été contacté par BCE, quand ce dernier avait découvert que les deux voitures des forces de l’ordre, qui assuraient sa sécurité, n'étaient plus devant son domicile.


L’avocat a assuré, que suite à cela, le ministère des Affaires Etrangères l’avait informé que le politicien est visé par un assassinat à la voiture piégée.
« C’est alors là que les Emirats arabes Unis avaient proposé de lui fournir deux voitures blindées, pour assurer sa sécurité, vu qu’il était en possession d’une voiture ordinaire.» a précisé l’avocat, actuellement dirigeant au parti ‘l'Alternative tunisienne’.


Notons que les révélations de l’avocat sont venues en réponse à la question du journaliste de la Radio Diwan FM, hier, à propos des deux voitures blindées envoyées à BCE par les EAU.