Quelque 70 familles tunisiennes accueillant une personne âgée bénéficieront d’une augmentation de l’allocation qui leur est octroyée chaque mois, en vertu d’une décision publiée dans le Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT).
 
La directrice générale des personnes âgées au ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Samia Nakra a indiqué que cette allocation est passée de 150 à 200 dinars, soulignant que pour bénéficier de cette aide, il faut que le revenu mensuel de la personne âgée ne dépasse pas le salaire minimum brut estimé actuellement à 350 dinars par mois.
 
Pour bénéficier de cette allocation, la personne âgée en charge doit d’abord exprimer son consentement et être privée de soutien familial. Elle doit également être saine de toute maladie mentale ou infectieuse susceptible de représenter une menace pour la santé de la famille qui l’accueille.
 
Selon la même source, la famille quant à elle doit justifier d’un salaire mensuel supérieur à 350 dinars et disposer d’un foyer décent. Elle doit également être saine de toute maladie mentale ou infectieuse sans oublier que les deux conjoints doivent exprimer leur consentement.