L’Assemblée plénière du Conseil supérieur de la magistrature se réunira fin mai prochain pour élire un président provisoire suite à la démission de l’actuel président.

Le président du CSM, Hatem Ben Khélifa, a présenté sa démission, hier.

 

L’élection d’un président provisoire se déroulera fin mai prochain, en attendant l’élection du membre manquant du Conseil supérieur de la magistrature représentant l’ordre financier, avait décidé l’Instance supérieure indépendante pour les élections.