Le collectif des coordinations régionales des ouvriers de chantier annoncent dans un communiqué rendu public mardi l’organisation d’une grève nationale le 19 mars prochain suivie d’un sit-in à la place de la Kasbah avec des mouvements de protestation dans les différentes régions.

 

Le collectif des coordinations régionales des ouvriers de chantier souligne la détermination de poursuivre le militantisme pacifique conformément aux dispositions de la constitution jusqu’à la régularisation définitive de la situation des différents ouvriers. Le collectif appelle le gouvernement à assumer sa responsabilité pour résoudre le dossier des ouvriers de chantier malgré les efforts fournis par l’union générale tunisienne du travail (UGTT).

 

Les protestataires s’attachent à une la régularisation juste de leur situation, réitérant le refus notamment de proposition de formation et de sous-traitance.