Un accord permettant aux universitaires de bénéficier de primes et d’avantages sociaux a été signé, lundi, par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et la Fédération Générale de l’Enseignement Supérieur relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail.
 
Le texte a été signé par le ministre, Slim Khalbous, le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Mohamed Ali Boughdiri et le secrétaire général de la Fédération, Hassine Boujerra.
 
Selon Khalbous, cet accord vient mettre en œuvre les accords convenus auparavant.
 
Cet accord prévoit, notamment, l’octroi d’une prime d’encouragement à la recherche scientifique et d’une autre prime de rentrée scolaire ainsi que l’instauration de la discrimination positive.
 
La fédération avait annoncé, samedi, qu’elle était parvenue à un accord avec le gouvernement en vertu duquel il sera question d’accorder à partir de l’année universitaire 2018/2019 d’une prime de rentrée scolaire dont la valeur est égale à la moitié du salaire et d’une autre prime d’encouragement à la recherche scientifique.
 
Une prime de coordination pédagogique sera, également, octroyée à chaque enseignant.
 
Parmi les autres mesures, il a été décidé de reprendre les recrutements à partir de la prochaine année universitaire, de généraliser les élections aux centres de recherche et de mettre en œuvre l’approche participative en matière de réforme de l’enseignement.