Le ministre des affaires religieuses Ahmed Adhoum a mis l’accent sur la nécessité d’assurer la neutralité des mosquées lors des élections municipales “par respect de la Charia et de la constitution”, lors de la conférence nationale périodique des directeurs régionaux, rapporte le ministère de tutelle dans un communiqué.
 
“Les directeurs régionaux, les prédicateurs et les cades religieux sont au premier rang dans la défense du pays contre les idées intruses et le terrorisme et il importe de multiplier les activités religieuses lors du mois saint de Ramadan tout en les associant aux préoccupations du citoyen auquel on doit inculquer le devoir du travail et les valeurs islamiques”, ajoute le communiqué citant le ministre.
 
Ahmed Adhoum a souligné d’autre part la nécessité d’intensifier les leçons de prédication aux candidats au pèlerinage “afin de garantir les meilleures conditions de succès” au rite religieux.
 
Les directeurs régionaux ont soulevé de leur côté des problèmes portant sur les moyens de combler les vacances des postes de fonction dans les mosquées, de trouver des solutions au coût des factures d’électricité et d’eau dans les lieux de culte, de moderniser l’enseignement coranique, d’intensifier la formation et la gestion de la saison du pèlerinage et d’améliorer la logistique.
 
Au programme de la conférence des débats sur la gestion des cadres des mosquées et des monuments religieux, la gestion administrative et financière, les écoles coraniques, les relations avec les associations coraniques, le plan des études et des séminaires, la formation religieuse, le programme de lutte contre le terrorisme, l’usage à bon escient des réseaux sociaux, les déclarations à la presse et l’organisation du pèlerinage et Al Omra.