La Ligue des Electrices Tunisiennes (LET) organise les 7, 8 et 9 avril, une session de formation au profit des candidates aux élections municipales 2018 sur les listes partisanes, indépendantes et de coalition dans deux gouvernorats cibles; Nabeul et Jendouba.
 
L’objectif étant de renforcer les capacités des femmes à se porter candidates et à gagner des sièges dans les conseils municipaux et de favoriser une gouvernance et un processus de décentralisation véritablement inclusifs, peut-on lire dans un communiqué publié, vendredi, par la LET.
 
Les sessions de formation qui seront organisées dans les centres de leadership de la LET (Kélibia et Jendouba) s’articulent autour de trois thématiques clés à savoir “Le cadre légal organisant les élections locales”, “Le code des collectivités locales régissant les processus de décentralisation et de déconcentration” et “La campagne électorale des élections municipales”.
 
Cette session de formation s’inscrit dans le cadre du projet de la ligue financé par l’Union européenne “Pour une démocratie inclusive et participative en Tunisie”.
 
Selon la même source, ces thèmes ont fait l’objet de sessions de formations au profit des femmes candidates aux élections législatives de 2014 et ont démontré leur utilité et leur importance pour les candidates.