Le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Nourredine Taboubi a déclaré, samedi, que son organisation est attachée au dialogue national et à l’élaboration du document de Carthage 2 afin de fixer les priorités et examiner la composition du futur gouvernement.
 
Dans une déclaration aux médias en marge de l’ouverture du congrès régional de l’UGTT à Kasserine, il ajouté que ces priorités devraient être fixées, mercredi prochain, soulignant qu’il sera question par la suite de discuter du profil de la prochaine équipe gouvernementale.
 
Il a, par ailleurs, indiqué que la centrale syndicale continuera à défendre les régions intérieures dont la capitale des martyrs “Kasserine” qui a vécu pendant des décennies la discrimination sociale et la marginalisation.
 
S’agissant de la crise de l’enseignement secondaire, Taboubi a indiqué que les efforts se poursuivent pour trouver les solutions nécessaires afin de sauver l’année scolaire et de préserver les droits des enseignants, précisant que “la solution est entre les mains du ministère”.
 
Volet travailleurs de chantiers, Taboubi a souligné qu’il ne renoncera pas à ce dossier et que les solutions adéquates seront trouvées pour régler leur situation.
 
Ce congrès a été l’occasion pour le responsable syndical de condamner les frappes portées cette nuit par Washington, Paris et Londres contre la Syrie.