Le secrétaire général adjoint de l’union générale tunisienne du travail Sami Taheri a déclaré dans une interview accordée au journal ‘Acharaa al Magharebi’ que « le changement du gouvernement est une question de vie ou de mort ».


Sami Taheri a ajouté que « chaque retard va emmener le pays au bord du gouffre. »
Il a assuré par ailleurs que le sauvetage se fait par un changement radical qui commence par le gouvernement, les programmes et les objectifs.