Le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed a dévoilé une stratégie nationale du secteur de l'eau à l'horizon 2050 fondée sur l'économie des ressources hydrauliques, lors du Forum économique tunisien organisé par l'Institut arabe des chefs d'entreprises (IACE).

 

"Cette stratégie sera en mesure de préserver chaque goutte d'eau via la construction de barrages ; des lacs colinéaires et des forages en plus de certains projets des eaux profondes projetés dans le sud du pays", a assuré Y.Chahed.

 

Le chef du gouvernement a annoncé la réalisation de six stations de dessalement de l'eau de mer à l'horizon 2021, suite à l'entrée en exploitation de la première station en île de Djerba (sud-est) avec une production estimée à 50.000 mètres cubes quotidiennement.

 

Taieb Bayahi, président de l'IACE, a pensé que les choix de politiques publiques se trouvent confronté à une remarquable carence de ressources.

"La promotion d'une croissance soutenue et inclusive repose sur une gestion maitrisée et efficace des ressources épuisables", a-t-il ajouté.

 

Actuellement, les ressources tunisiennes en eau servent en grande partie, soit 77,3%, le secteur agricole