Le député Sahbi ben Fredj a assuré à Shems FM que « les cinq députés qui ont démissionné de Machrouô Tounes, ont pensé à cette démission depuis 6 mois, mais ont préféré attendre dans l’espoir de rétablir la situation. »
Ben Fredj a indiqué que les orientations générales du parti ne sont plus claires, et qu’une partie d’entre elles est désormais avec le clan de Hafedh Caied Essebssi du mouvement Nidaa Tounes, dont ils ont démissionné il y a deux ans et demain, chose qui a été refusé par les députés démissionnaires. »