Le député de Nidaa Tounes Hassan Amari a assuré que le remaniement ministériel, annoncé lundi par le Chef du gouvernement Youssef Chahed, comporte des infractions juridiques.
A l‘issue de la réunion de Nidaa Tounes tenue ce matin, Hassan Amari a révélé que la liste des ministres remise au président de la République ne correspond pas à la liste annoncée.
Selon Amari, la deuxième infraction consiste en la création d’un nouveau ministère sans la tenue d'un conseil ministériel.