La séance plénière consacrée à l’examen du budget de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a été marquée par l’absence de tous les membres de l’instance, à l’exception de son président démissionnaire Mohamed Tlil Manseri.
Notons que Manseri a estimé que la transparence et l’indépendance des élections législatives et présidentielles de 2019 sont menacées, à cause de la baisse du budget de l’instance.