Le président de la République Béji Caïd Essebsi a reçu vendredi au Palais de Carthage, l’ancien ministre français Jean-Pierre Chevènement. Ce dernier participe, à Tunis, à une conférence sur les défis du monde musulman, organisé par le Cercle diplomatique.

Jean-Pierre Chevènement a déclaré que sa rencontre avec le président de la République a notamment porté sur les relations historiques établies entre les deux peuples amis ainsi que sur les pas franchis par la Tunisie en matière de consolidation des droits de l’homme. L’ancien ministre français a salué les acquis de la femme tunisienne et l’éminence de son rôle dans la société.

Il a mis en avant l’importance de l’initiative législative du président Béji Caïd Essebsi relative à l’égalité successorale dans l’autonomisation économique et sociale de la femme.

Créé en 2015 par l’ancien ambassadeur Mohamed Lessir, le Cercle Diplomatique est une association tunisienne regroupant des compétences dans le domaine de la diplomatie.

L’association s’intéresse à des questions en rapport avec la géopolitique, les relations internationales et la diplomatie d’une manière générale, à travers l’élaboration d’études et l’organisation de conférence, de tables rondes ainsi que la rédaction d’articles traitant de la diplomatie tunisienne . Le Cercle Diplomatique qui se veut une plate-forme de réflexion, d’études et de proposition, participe au développement de partenariats arabes, méditerranéens, africains, européens et internationaux.