Le chef du service de réanimation néonatale à l'hôpital militaire et président de la commission chargée de l'enquête sur le décès des prématurés à l'hôpital Rabta, Mohamed Douagi, a appelé la députée Hager Ben Cheikh Ahmed à présenter sa démission.

Dans un statut public publié sur son compte Facebook, professeur Douagi a accusé la députée de s'obstiner à diffuser la fausse information du décès de la mère d'un des enfants prématurés décédés au service néonatal de la Rabta suite à une infection nosocomiale.

Il a précisé que la députée Hager Ben Cheikh Ahmed avait publié deux statuts pour affirmer puis confirmer le décès de la mère sur la base du témoignage de la cousine de sa femme de ménage et cela malgré le démenti officiel de l'information dans les médias.

Selon le président de la commission d'enquête la députée doit présenter sa démission à cause de "sa recherche du buzz" qu'il qualifie de dangereuse.