La police a arrêté un individu qui propose sur les réseaux sociaux des micro-puces utilisées dans la fraude aux examens, contre un montant allant de 150 à 700 dinars.

Le ministère de l’Intérieur précise dans un communiqué publié mercredi qu’un piège a été tendu au suspect suite à des informations parvenues à la sous direction des affaires criminelles. L’opération s’est déroulée en coordination avec une équipe de la direction générale des services spécialisés, ajoute la même source.

Le suspect était en possession de cinq écouteurs qu’il bricole lui même.
A son domicile qui a été perquisitionné après information du parquet, d’autres outils de fraude ont été saisis. Il s’agit de 20 écouteurs modifiés vendus à 350 dinars la pièce et de 70 micros miniatures (200 dinars la pièce).

Les unités de sécurité ont mis la main, aussi, sur divers autres outils d’aide à la triche aux examens à l’instar de la casquette solaire équipée d’écouteurs et d’une puce électronique (400 dinars la pièce), les stylos dotés d’écouteurs ou de caméra (700 dinars).

Du fil électrique, une montre connectée et un téléphone portable un ordinateur ont été également trouvés au domicile du suspect.