L'incendie qui s’est déclenché, mercredi dernier, à la décharge contrôlée de Borj Chakir, située à environ 8 km de Tunis, "cache un grand dossier de corruption lié au secteur de la gestion des déchets", a déclaré, mardi au parlement, la députée Yamina Zoghlami (mouvement Ennahdha).

La parlementaire, qui s'adresse au ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Mokhtar Hammami, présent à une plénière de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), s’est interrogée si le ministère a déjà déposé une plainte sur l'incendie de ce plus grand dépotoir de Tunis.

Elle a fait savoir que des enquêtes ont été lancées par la brigade judiciaire à la suite d'une plainte déposée par le gouverneur de Tunis.

La députée a appelé le ministre à dévoiler tous les dossiers de corruption liés au secteur de la gestion des déchets et au département de l'Environnement en général, "d'autant plus que l'un des conseillers au sein du ministère de l'Environnement a été condamné, récemment, à 5 ans de prison".

"C'est un premier pas pour aller de l'avant et ouvrir tous les dossiers de corruption au sein du ministère", a-t-elle encore dit. 

(TAP)