Dix membres au conseil municipal de Chouachi dans la délégation de Hajeb Layoun (gouvernorat de Kairouan) ont présenté, mardi, une démission collective.

“Cette décision a été prise face à l’incapacité des conseillers démissionnaires à trouver des solutions et un terrain d’entente avec la présidente du conseil municipal autour de la méthode de travail au sein du conseil”, a indiqué Abdelhakim Dakhli, membre démissionnaire.

Il a ajouté qu’aucune réunion n’a eu lieu depuis l’élection du conseil, soulignant que la méthode de gestion et de travail suivie par la présidente du conseil n’a pas donné les résultats escomptés au profit de la région.

La correspondante de TAP n’a pas pu joindre la présidente du conseil pour avoir plus d’éclaircissement.

Créée après la révolution, la commune de Chouachi compte 11,4 mille habitants. Les élections municipales de mai 2018 ont donné lieu à un conseil municipal de Chouachi composé de 18 sièges dont 7 sièges remportés par Ennahdha, Machrou Tunis (5) Nidaa Tounes (4) et la liste indépendante “Itihad Ahrar” (2).

La présidente du conseil municipal (Ennahdha) a été élue avec 12 voix.