Dans une déclaration accordée à ShemsFM, mercredi 19 juin 2019, le porte-parole du Front Populaire, Hamma Hammami, a appelé la minorité au sein de la coalition de gauche à se plier à la volonté de la majorité.

Hammami a lancé un appel à cette même minorité pour accepter le jeu démocratique et les décisions de la majorité ou à quitter le Front Populaire. Il a ajouté que les divisions au sein du Front Populaire datent de 2014 après le second tour des présidentielles et qu'elles sont politiques et profondes.

Le porte-parole du Front Populaire a précisé que certains membres de la coalition ne se sont pas conformés à certaines décisions relatives à la relation avec le pouvoir avec ses deux pôles, le Nidaa et Ennahdha.