Le Chef du Gouvernement Youssef Chahed a déclaré, mardi, lors d’un séminaire national tenu sur le thème, « Séniors et retraités : compétences et expériences au service de la nation », que « le gouvernement ne compte pas augmenter à nouveau l’âge de départ à la retraite ».

Il a rappelé que le gouvernement avait, récemment, procédé à l’augmentation de l’âge de départ à la retraite en accord avec les partenaires sociaux et en vertu d’une loi adoptée par le Parlement en avril dernier, « ce qui a permis d’améliorer la situation financière des caisses sociales », a-t-il dit, niant toute intention du gouvernement d’élaborer un projet de loi qui vise à augmenter, à nouveau, l’âge du départ à la retraite.

En avril dernier, le Parlement a approuvé l’amendement de la loi n°12 du 5 mars 1985 portant régime du système des pensions civiles et militaires et des survivants du secteur public.

La nouvelle loi prévoit d’augmenter d’une année l’âge de départ à la retraite, à partir du 1er juillet courant, le faisant passer à 61 ans pour les agents qui ont atteint 60 ans à compter de ladite date et jusqu’au 31 décembre 2019.

L’âge du départ à la retraite sera augmenté de deux ans à partir du 1er janvier 2020 pour les agents qui auront atteint 60 ans à partir de cette date.

Dans le même contexte, Chahed a indiqué que le gouvernement convoquera prochainement un conseil ministériel afin d’adopter de nouvelles mesures en faveur des retraités, dans l’objectif de tirer profit de leur expertise dans plusieurs domaines, outre le lancement d’un Conseil des sages visant à associer cette catégorie à la prise de décision et l’élaboration de programmes d’intégration économique, sociale et culturelle au profit de cette catégorie.