Des Tunisiens, qui se trouvent devant le Palais de Carthage et tout au long de l’itinéraire que prend le cortège funèbre du président Beji Caied Essebssi, ont fait leur dernier adieu à BCE, avec des youyous et en chantant l’hymne national.

Des "Allah Yarhem Bajbouj", "Allahou Akber", "Vive la Tunisie", ou "Vive la République" ont été scandés.